Demande de la CFDT concernant le coefficient de solidarité de 10% et la CSG à 6,6%

megaphone-2374502_640La CFDT a officiellement demandé à ce que l’exonération partielle du coefficient de solidarité soit appliquée aux retraités bénéficiant du taux intermédiaire de CSG (de 6,6%). Cela fait suite à la décision gouvernementale (cf gilets jaunes) de rétablir le taux de 6,6% au 1er janvier 2019 pour les retraités dont le revenu fiscal de référence de 2017 est compris entre 14 548 € et 22 580 € pour un célibataire et entre 22 316 € et 34 636 € pour un couple.

Pour les nouveaux retraités(nés après 1956), les conséquences ne sont pas neutres : si le nouveau taux est considéré comme un taux normal, leur pension complémentaire(Arrco+Agric depuis début 2019) sera minorée de 10 % pendant 3 ans s’ils demandent leur retraite complémentaire à la date à laquelle ils bénéficient du taux plein au régime de base ; s’il est considéré comme un taux réduit, la minoration ne sera que de 5 %.

ex: Un nouveau retraité ayant tous ses trimestres dont le revenu par foyer ne dépasse pas 34 636€ pour un couple à une décote de complémentaire minorée de 5% au lieu de 10%.

La décision ne devrait être arrêtée que lors de la prochaine commission paritaire Agirc-Arrco du 31 janvier. Signalons par ailleurs que la CFDT plaide pour une renégociation de cette disposition, compte tenu du rétablissement plus rapide que prévu des comptes de l’Agirc-Arrco.

Les commentaires sont fermés.

Réponse à la Carte

rep carte

Des questions sur votre vie professionnelle ou personnelle !

Contactez Réponses à la carte :

- Au : 09 69 39 19 39 (non surtaxé)

Du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h.

- Depuis votre espace adhérent à tout moment

Archives