Le gouvernement confirme : pas de prime exceptionnelle pour la Fonction publique

L’ensemble des organisations représentatives étaient réunies ce matin, vendredi 21 décembre 2018, par Olivier Dussopt à Bercy.

Deux mesures s’appliqueront aux agents :

  • la défiscalisation des heures supplémentaires à compter du 1er janvier 2019. Cette mesure concernera environ 1,5 millions d’agents sur l’ensemble des trois versants de la Fonction publique.
  • la prime d’activité.

 

 

Une mesure concernera les agents publics retraités : l’annulation de la hausse de la CSG pour les pensions de moins de 2 000 euros à compter du 1er janvier 2019, au besoin de manière rétroactive.

Olivier Dussopt a confirmé que les mesures annoncées lors du rendez-vous salarial de 2018 s’appliqueront à compter du 1er janvier 2019. À ce propos, la CFDT a rappelé que nombre de textes d’application manquent encore et que cela ne peut que susciter mécontentements et inquiétudes.

Sur la protection sociale complémentaire, Olivier Dussopt a confirmé que les discussions pourraient s’ouvrir prochainement.

En fin de réunion, la CFDT a pris acte de l’absence d’ouverture sur la prime exceptionnelle, a pris acte de l’absence de réponse sur l’ouverture de discussions salariales début 2019. Prochainement, notre organisation examinera la situation de la Fonction publique et de l’ensemble de ses champs professionnels avant de décider des modalités les plus appropriées dans la période pour obtenir l’ouverture de ces discussions salariales que nous sommes nombreux à demander.

2018_12_21_intervention_CFDT_rencontre O Dussopt_2018-12-21_

 

Les commentaires sont fermés.

Réponse à la Carte

rep carte

Des questions sur votre vie professionnelle ou personnelle !

Contactez Réponses à la carte :

- Au : 09 69 39 19 39 (non surtaxé)

Du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h.

- Depuis votre espace adhérent à tout moment

  • Évaluations en cours préparatoire (CP) - La Fep-CFDT demande l’abandon du dispositif
    L’enquête diligentée auprès des maîtres de CP et CE1 par la Fep-CFDT, dès la clôture de la première série d’évaluations, fait apparaître une grande défiance de ces derniers envers la finalité d’un tel dispositif. Dans un courrier en date du 8 novembre adressé au ministre, la Fep-CFDT avait déjà dénoncé les dysfonctionnements et le surcroît […]
  • Une réforme de la voie professionnelle qui n’inspire pas confiance
    La réforme de la voie professionnelle se veut ambitieuse pour les élèves. Mais l’est-elle vraiment ? En tous cas, elle l’est beaucoup moins pour les enseignants qui vont être confrontés à une mixité des public (élèves et apprentis). Ses effets sur l’emploi et sur les conditions de travail sont même préoccupants. La Fep-CFDT a pris ses responsabilités en […]
  • Grande enquête sur les négociations obligatoires
    La négociation nationale sur les rémunérations est un moment primordial qui doit se construire en avec les salariés, avec vous.Elle porte sur plusieurs axes qui visent à améliorer votre pouvoir d'achat et vos conditions de travail.Comme l'an dernier la Fep-CFDT souhaite construire avec vous les revendications qui seront présentées aux employeurs lors des prochaines négociations […]
  • « Stylos Rouges » : Des revendications légitimes
    Un certain nombre d'enseignants, par leur adhésion à la démarche du collectif "stylos rouges", manifestent qu'ils partagent les constats posés par plusieurs organisations syndicales représentatives dont le Sgen-CFDT et la Fep-CFDT. Ceux-ci sont alarmants.
  • ENQUÊTE SUR LA RÉFORME DE LA VOIE PROFESSIONNELLE
     « Plus de 400 enseignants ont participé. Voir une synthèse de cette enquête réalisée en novembre/décembre 2018, suivez le lien ci-dessous ».
Archives