Rentrée 2019 et réforme lycée ? ça risque de chauffer !

le CAEC (comité Académique de l’enseignement catholique) s’est rassemblé à Angers le 19 nov. pour préparer la rentrée 2019 et la mise en chantier de la réforme du Lycée.

Coté emploi on pouvait craindre le pire avec  en 2017 une rentrée pour le réseau privé de + 1000 emplois fléchés (Hollande), pour 2018 une rentrée à +0 emploi (Macron) et alors 2019 … une rentrée également à +o emploi sur les Pays de la Loire, Ouf ! Cela étant moins pire que prévu mais cette annonce ne cache pas le risque de fermeture en 1er degré pour rendre des moyens en 2nd degré faute de dotation en positif pour accompagner l’effet démographique ou des fermetures en lycée pro sur certaines spécialités.

Techniquement le SGEC va racler les fonds de tiroir pour amortir le retrait de 530 postes annoncés en allant chercher des ETP dans les réserves :
Dotation HS équivalent en moyens de +347 ETP donc un solde déficitaire de -209 ETP
Moulinette SGEC : redéploiement démographique inter académies +100 ETP
Plan réussite éducative (Mijec) + 100 ETP
Réserve Ministérielle : 0

Nota : il faudra sans doute être vigilent sur les TRM dans les établissements et en CAE et veiller à la consommation des HS dans les disciplines. Désormais c’est 2h SUP qui pourraient être imposées au maître (réforme Blanquer).

Réforme lycées

La réforme à la hussarde du gouvernement à tendu les relations avec le rectorat qui s’est permis de contacter en direct les chefs d’établissement sur les enseignements d’option en 1ère et Terminale pour 2019. M. PARE (DDEC53 et président Uradel) sera reçu par le recteur pour présenter la carte Uradel des formations recensées collégialement. Les rectorats semblent sous pression ministérielle car la réforme a des enjeux politiques forts .

Pb des spécialités des lycées surtout ceux implantés en zone rurale et qui ne pourront pas proposer toutes les options et entre autre des NSI (numérique et sciences informatiques). Le ministre de l’Éducation  a promis dimanche de confirmer avant Noël aux lycées leur carte de spécialités. 7 spécialités sur les 12« seront accessibles dans un périmètre raisonnable ». Pour l’instant aucune visibilité pour quel établissement fera telle spécialité malgré des savoirs-faire certains. Par exemple la spécialité NSI ne sera enseigné que par un maître « habilité ». Denis BOCHE président Formirris PDLL indique que cette préoccupation est dans les tuyaux de Formiris fédéral. Une réponse sera apportée pour accompagner les enseignants mais il y a urgence.

Mardi dernier 11 décembre, 450 établissements bloqués et des lycéens dans la rue qui redevient un lieu de régulation sociale.

 

Les commentaires sont fermés.

Réponse à la Carte

rep carte

Des questions sur votre vie professionnelle ou personnelle !

Contactez Réponses à la carte :

- Au : 09 69 39 19 39 (non surtaxé)

Du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h.

- Depuis votre espace adhérent à tout moment

  • Évaluations en cours préparatoire (CP) - La Fep-CFDT demande l’abandon du dispositif
    L’enquête diligentée auprès des maîtres de CP et CE1 par la Fep-CFDT, dès la clôture de la première série d’évaluations, fait apparaître une grande défiance de ces derniers envers la finalité d’un tel dispositif. Dans un courrier en date du 8 novembre adressé au ministre, la Fep-CFDT avait déjà dénoncé les dysfonctionnements et le surcroît […]
  • Une réforme de la voie professionnelle qui n’inspire pas confiance
    La réforme de la voie professionnelle se veut ambitieuse pour les élèves. Mais l’est-elle vraiment ? En tous cas, elle l’est beaucoup moins pour les enseignants qui vont être confrontés à une mixité des public (élèves et apprentis). Ses effets sur l’emploi et sur les conditions de travail sont même préoccupants. La Fep-CFDT a pris ses responsabilités en […]
  • Grande enquête sur les négociations obligatoires
    La négociation nationale sur les rémunérations est un moment primordial qui doit se construire en avec les salariés, avec vous.Elle porte sur plusieurs axes qui visent à améliorer votre pouvoir d'achat et vos conditions de travail.Comme l'an dernier la Fep-CFDT souhaite construire avec vous les revendications qui seront présentées aux employeurs lors des prochaines négociations […]
  • « Stylos Rouges » : Des revendications légitimes
    Un certain nombre d'enseignants, par leur adhésion à la démarche du collectif "stylos rouges", manifestent qu'ils partagent les constats posés par plusieurs organisations syndicales représentatives dont le Sgen-CFDT et la Fep-CFDT. Ceux-ci sont alarmants.
  • ENQUÊTE SUR LA RÉFORME DE LA VOIE PROFESSIONNELLE
     « Plus de 400 enseignants ont participé. Voir une synthèse de cette enquête réalisée en novembre/décembre 2018, suivez le lien ci-dessous ».
Archives