S’identifier
  • Négociation annuelle obligatoire (NAO) : La Fep-CFDT signe l’accord au nom de l’intérêt général
    C’est la première fois qu’une Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) avait lieu dans le cadre de la toute nouvelle convention collective de l’Enseignement Privé Non Lucratif (EPNL). Mais les trois composantes du collège employeur n’ont pas «joué collectif», c’est le moins qu’on puisse dire. 
  • Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) de l'Enseignement privé à but non lucratif
    Les négociations annuelles obligatoires se sont tenues pour la première fois au sein du périmètre de la nouvelle convention collective EPNL (Enseignement privé à but non lucratif) qui regroupe 9 conventions collectives : les 7 conventions collectives relevant de la Fnogec, la convention collective de la FESIC (25 écoles supérieures d’ingénieurs et de management) et la convention […]
  • La CFDT a rencontré le ministre de l’Education nationale le vendredi 7 juillet
    Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, accompagné de Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Sgen et de Bruno Lamour, secrétaire général de la Fep, a rencontré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. L’échange a essentiellement porté sur le dialogue social et sur les conditions à mettre en œuvre pour qu’il soit de qualité et pour […]
  • NEWSLETTER AGRICOLE N° 60 - JUIN-JUILLET 2017
    Dialogue social à tous les étages… si l'ascenseur ne tombe pas en panne ! Le 22 juin, un mois après sa nomination comme ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Jacques Mézard a passé le relais à Stéphane Travert. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce dernier n’a pas encore donné suite à notre demande d’audience. […]
  • Jour de carence : la CFDT appelle à un dialogue à la hauteur des enjeux !
    Après avoir décidé le gel de la valeur du point d'indice, le ministre en charge de l'action et des comptes publics et de la Fonction publique, Gérald Darmanin, a annoncé brutalement le rétablissement du jour de carence qui avait déjà montré toutes ses limites lors d'une précédente tentative entre 2011 et 2014. 
  • PPCR : RECLASSEMENT DES MAITRES AU 1.09.2017
    Les nouvelles grilles issues de  l’accord PPCR se mettront en place le 01/09/2017 pour les personnels d’enseignement. Cette mise en place va nécessiter de procéder à un reclassement à cette date. Professeurs des écoles et professeurs en second degré cet outil va vous aider !    
  • CCMMEP SEANCE DU 5 JUILLET 2017
    Lors de cette réunion : présentation du bilan social pour l’année 2015-2016, soit la «photographie» de la composition de la population enseignante du public et du privé. Présentation de deux arrêtés, l’un sur la liste des fonctions à retenir pour l’accès à la classe exceptionnelle, l’autre sur la mise en oeuvre des rendez-vous carrière (nouvelle évaluation […]
  • J.O. du 18 juin 2017
    Enseignements au collège Organisation des enseignements : modification NOR : MENE1717553A arrêté du 16-6-2017 - J.O. du 18-6-2017 MEN - DGESCO A1-2
  • JO N° 150 DU 28 JUIN 2017
    Décret n° 2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l'organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques
  • Gel de la valeur du point : une annonce choquante !
    CFDT- Fonctions publiques.     Alors que le 23 mai dernier, le ministre Gérald Darmanin a annoncé la tenue d'un rendez-vous salarial avant la fin de l'année, le gouvernement a décidé dès la publication de l'audit de la Cour des Comptes de faire savoir, au journal de 20 heures sur France 2, qu'il gèlerait la […]
  • RENTREE 2017 : ORGANISATION DE L'AP et des EPI AU COLLEGE
    Accompagnement Personnalisé  (AP) Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI)  
  • Notation administrative (enseignement agricole)
    La note de service relative à la notation administrative a été publiée.
  • Arrêté du 16 juin 2017 - Organisation des enseignements dans les classes de collège
    Arrêté du 16 juin 2017 modifiant l'arrêté du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements dans les classes de collège
  • liste des écoles et des établissements d'enseignement français à l'étranger homologués
    lIste des écoles et des établissements d'enseignement français à l'étranger homologués
  • Lutter contre le décrochage scolaire
    Dès la rentrée scolaire 2017, les enseignants du privé sous contrat du second degré pourront prétendre à l’obtention d’un  Certificat de Professionnalisation en matière de Lutte contre le Décrochage Scolaire (CPLDS). En principe…

Bilan social du ministère de l’éducation nationale 2015/2016. Analyse FEP.

Couverture_bsn_2016_747601Personnels : une précarisation galopante !

Un constat accablant pour l’enseignement privé. Que le nombre global d’enseignants monte ou baisse, celui des non-titulaires ne fait qu’augmenter !

diag enseigants

Le pourcentage de « non-titulaire » atteint 18,3 % contre 4,4% dans le public !

NON-TITULAIRES

Public

Privé

CDI

3 000

5 600

Total non-titulaires

33 000

25 600

Total Tit + Non Tit

809 200

140 000

Non-titulaires

4,4 %

18,3 %

En appliquant ce pourcentage de 18,3 % de non-titulaires à l’enseignement public, on obtiendrait 150 000 non-titulaires !

Ce chiffre serait-il « acceptable » pour les OS ? Pour l’opinion publique ? Le ministère ?

Pour l’enseignement sous contrat, il ne semble heurter personne…

 

Rémunérations : toujours à la traîne.

En 2014, le salaire médian des enseignants est de 2 260 € (en baisse de 20€).

Le salaire moyen est de 2 170 € dans le privé (2460 € dans le public) : 1 950 € pour le 1er degré  et 2 280 € pour le second degré (pour respectivement 2 220 € et 2 670 € dans le public).

En moyenne, un homme gagnerait 10 % de plus qu’une femme, ce qui s’expliquerait par une féminisation plus importante en premier degré (là où le salaire moyen est plus faible) et par un plus fort taux de temps partiel.

 

SALAIRE NET PAR CORPS

Public

Taux de HC

Privé

Taux de HC

Différentiel en €

Premier degré

2220

1946

PE CN

HC

2181

3030

4.7 %

1985

2727

4.3 %

196

303

Instituteurs

2145

1848

297

Suppléants

/

1423

Second degré

2672

2284

Certifiés CN

HC

2381

3222

21.4 %

2254

3077

17.8 %

127

145

PEPS CN

HC

2388

3214

21.8 %

2208

2992

17.5 %

180

222

PLP CN

HC

2495

3295

24 %

2315

3061

23.3 %

180

234

Agrégés CN

HC

3273

4151

22.6 %

3318

3998

22.1 %

+ 45 !

153

Chaire supérieure

5640

/

/

Contractuels/MA

1900

1628

272

 

L’écart pour chaque corps/secteurs entre public et privé qui tourne autour des 200 €, exception faite des agrégés de classe normale. A noter que les taux d’accès à la HC sont également défavorables au privé.

La seule nouveauté intéressante concerne les rares informations sur les salaires des non-titulaires :

  • toujours : 1 630 € contre 1 900 € de salaire net moyen … soit un différentiel de 270 € … entre privé et public, nos précaires gagnant moins de 1 580 € pour la moitié d’entre eux, il ne faut donc rien lâcher sur l’action précarité !

 

null

Signer et faire signer la pétition contre la précarité des maîtres remplaçants des établissements privés sous contrat :

http://www.petitionintersyndicale.fr/

L’ensemble du rapport ( 210 pages) en lien : http://www.education.gouv.fr/cid74482/bilan-social-du-ministere-de-l-education-nationale-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche-2014-2015.-partie-1.-enseignement-scolaire.html

et pendant ce temps là : pénurie de profs

a2e2dde_11441-9v7rer.s40ihn0zfr

Au moment où deux annonces viennent « taper » sur les fonctionnaires, sortent les derniers chiffres sur les admis au concours du CAPES externe 17% des postes n’ont pas été pourvus. C’est toujours inquiétant et on ne peut pas dire que les annonces récentes vont inciter les jeunes à s’investir dans ce métier d’après un article du monde …

Lettres modernes, lettres classiques, anglais, allemand, mathématiques… Dans plusieurs matières, la pénurie de professeurs s’est installée. D’après les résultats du Capes externe 2017, connus désormais dans leur intégralité, 1 303 postes au total n’ont pas été pourvus à l’issue du concours de recrutement des enseignants du second degré. Soit 17 % du total, un ratio stable depuis quelques années.
Le faible nombre de candidats explique principalement le déficit, à quoi s’ajoute leur niveau. Lorsqu’il est jugé trop faible par le jury, celui-ci peut en effet décider de ne pas pourvoir tous les postes. Pour assurer la qualité du recrutement, le ministère de l’éducation nationale estime qu’il faudrait quatre candidats pour un poste. Dans certaines disciplines, on en est loin.

Les situations sont très contrastées. Les difficultés sont particulièrement fortes en langues. En anglais notamment, le nombre de candidats reçus est en forte baisse par rapport à la session 2016, où 1 055 avaient été admis. Ils ne sont plus que 847 cette année, 343 postes n’ayant pas été pourvus.
La baisse est également spectaculaire au Capes externe d’allemand depuis 2012. A l’époque, 80 % des postes étaient pourvus. Depuis 2016, à peine la moitié le sont. Un effet, peut-être, de la réforme du collège qui a entraîné la disparition de nombreuses classes bilangues et probablement découragé des candidats. Cette année, 125 candidats seulement ont été admis, alors que le concours offrait 345 postes, soit seulement 36 % des postes ouverts.
Du côté des lettres classiques, où la pénurie est habituelle, seuls 85 des 230 postes offerts au concours ont été attribués (37 %). Ces dernières années, le nombre de postes pourvus a rarement dépassé les 40 %. En lettres modernes, le déficit reste modéré, à 12 %.

 

Jour de carence : la CFDT appelle à un dialogue à la hauteur des enjeux !

Après avoir décidé le gel de la valeur du point d’indice, le ministre en charge de l’action et des comptes publics et de la Fonction publique, Gérald Darmanin, a annoncé brutalement le rétablissement du jour de carence qui avait déjà montré toutes ses limites lors d’une précédente tentative entre 2011 et 2014.

Si on peut partager la nécessité d’une maîtrise des dépenses publiques et de la dette, le focus sur des stéréotypes a pour effet de stigmatiser les agents publics, en occultant leur contribution à la richesse nationale dont on ne se souvient malheureusement que lors de terribles crises financières ou d’événements dramatiques.

La CFDT Fonctions publiques appelle la fin des annonces inspirées par la Cour des Comptes afin de bâtir la confiance nécessaire pour un dialogue social exigeant et transparent.

Il faut redonner aux agents de la Fonction publique des perspectives de carrière à la hauteur de leur travail et de leur investissement dans l’accomplissement de leurs missions, chantier engagé par le protocole sur les carrières et les rémunérations qu’il convient de mener à son terme.

Il faut donner aux agents de la Fonction publique la capacité d’organiser leur travail au plus près du terrain. Ils sont les premiers à pouvoir l’améliorer.

Il faut permettre aux agents publics un accès digne de ce nom à la prévention et aux soins en ouvrant une négociation sur la participation financière des employeurs à la protection sociale complémentaire en matière de maladie et de prévoyance qui est aujourd’hui à des niveaux indigents.

La CFDT Fonctions publiques le redira au ministre : les agents publics ne sont pas une variable d’ajustement budgétaire. Construisons un dialogue social à la hauteur des enjeux et une gestion RH attentive et libérée des calendriers politiques.

en complément:

 

Nouvelles modalités d’évaluation des maîtres.

button-32259_640

Un courrier présentant les nouvelles modalités d’évaluation des maîtres a été envoyé sur les boîtes mails académiques. Nous savons que quelques collègues ne regardent pas souvent leur mail professionnel.

Ce courrier rappelle l’importance du mail professionnel, tous les courriers administratifs nous sont désormais adressés par ce moyen. Si vous n’avez pas encore activé votre boîte mail professionnelle ou que vous n’avez plus aucune idée de son existence, vous pouvez suivre la procédure suivante :

– Il faut absolument avoir votre NUMEN qui vous a été communiqué et/ou que vous pouvez demander au secrétariat de direction ou à votre chef d’établissement pour le premier degré (il peut s’adresser au SAGEPP s’il ne les retrouve pas).

– Allez à l’adresse suivante : Récupérer mon compte et suivre les instructions, ça prend 5 minutes.

– Une fois votre compte (ré)activé, n’oubliez pas de rediriger les mails vers une adresse personnelle dans l’application moncompte.

Tract Fep-Cfdt en direction des salariés Formiris

titreformi

formiris

Gel de la valeur du point : une annonce choquante !

tititEn tant qu’assimilés fonctionnaires nous sommes aussi concernés

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse envoyé ce matin après l’annonce du ministre en charge de la Fonction publique au journal de France 2 hier à 20 heures

Alors que le 23 mai dernier, le ministre Gérald Darmanin a annoncé la tenue d’un rendez-vous salarial avant la fin de l’année, le gouvernement a décidé dès la publication de l’audit de la Cour des Comptes de faire savoir, au journal de 20 heures sur France 2, qu’il gèlerait la valeur du point d’indice des fonctionnaires pour « faire des économies ».

Encore une fois, considérés comme simple variable d’ajustement budgétaire, les agents publics sont présentés comme une charge, jamais comme une force pour des politiques qui font société, jamais comme une richesse.  

La CFDT Fonctions publiques appelle très rapidement à ce que la construction d’un agenda social à la hauteur des enjeux de la période soit engagée, qui soit le signe de la reconnaissance qu’attendent les cinq millions d’agents publics : leur travail et leurs missions doivent être reconnus, y compris par leurs perspectives de carrière. Le travail engagé grâce au protocole sur les parcours, les carrières et les rémunérations (PPCR) doit donc se poursuivre.

 

 

 

 

Enseignement Agricole : Notation administrative !

La note de service relative à la notation administrative a été publiée.

POURTANT le PPCR (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations) prévoit bien que tous les enseignants avancent au même rythme. Dès lors la notation administrative n’a plus de raison d’être.

Ce sera vrai dès septembre 2017 pour l’avancement classique

MAIS pour les rendez-vous de carrière aux 6ème et 8ème échelons, le nombre d’inspecteurs n’étant pas suffisant, c’est encore la note administrative qui prévaudra pour encore trois années scolaires.
Chaque agent doit :

–        prendre connaissance de la note et de l’appréciation qui lui sont attribuées.

–        signer sa fiche de notation dont une copie lui est remis.

Signer signifie avoir pris connaissance, il est possible de la contester.

Le chef d’établissement doit :

–        proposer un entretien à chaque enseignant et l’appréciation littérale doit être suffisamment étayée et cohérente avec la note.

Les modalités de notation sont précisées dans la note : ainsi pour un agent au 5ème échelon la note attribuée pourra être de 13, 14 ou 15.
Calendrier : le tableau récapitulatif des notes de chaque agent doit être transmis à l’administration le 7 septembre au plus tard.

La note de service : NDS Notation administrative 2017

Signature des accords sur les classifications

NEGO

affiche signature accord classif

Relance Action précarité

affiche relance pétition délégués v déf

Un joyeux au revoir !

IMG_20170615_124403Après de nombreuses années de bons et loyaux services, l’heure est venue pour Martine Monfleur (au centre en robe blanche) et Dominique Bruneau (à droite) de trouver d’autres occupations.

A l’issue du conseil régional du 15 juin, nous avons eu l’occasion de fêter leur départ.

Martine, la « Madame » premier degré de la Sarthe, par son dynamisme, son ouverture au dialogue et sa connaissance des dossiers, a toujours contribué à faire de la FEP-CFDT un interlocuteur respecté et fiable.

Dominique notre trésorier régional, connu par les copains de l’enseignement agricole pour ses bottes de paille et son vin chaud lors des manifestations, l’est aussi, par le CNEAP et l’administration, pour sa parole juste et déterminée.

On ne parle pas, bien sûr, de tout le boulot pour la région et le syndicat départemental, cela nous fait trop peur.

À bientôt.

 

Agenda